Élection du conseil municipal des enfants 2021-2023


Publié le 09/02/2021
C’est dans les règles de l’art électoral que s’est tenue l’élection du conseil municipal des enfants d’Argelès-sur-Mer, le 2 février. Ce moment de démocratie junior a mobilisé les élèves des huit classes de CM1 et CM2 des écoles Curie-Pasteur et Molière. Des bureaux de vote ont été installés et tenus par les élèves dans le préfabriqué de l’école Curie-Pasteur. Toutes les étapes de ce scrutin se sont déroulées selon les conditions du vote des adultes, dans une discipline parfaite et avec un taux de participation intégral… de quoi faire rêver le monde politique conventionnel, qui appartient aux majeurs. Comme les grands, les enfants ont respecté le dispositif : bulletins, cartes d’électeur dûment contrôlées, passage par l'isoloir, puis par l'urne, liste d’émargements et tampon réglementaire.

De vrais arguments électoraux

Préalablement, pendant 15 jours, les candidats ont mené une campagne électorale, avec affiches, motivations, idées et débats. Ils ont déployé leurs arguments au sein des classes. Pour séduire les électeurs, les candidats ont créé des slogans qui claquent, des phrases pétillantes : « Je vote pour Arthur, pour améliorer mon futur » et « Votez Jordan, ne soyez pas des ânes ! », ou encore des formules plus sobres, comme ceux de Sacha, « Créer un laser game dans les bois » et d’Agathe « Créer une mascotte pour Argelès ». Certains arguments étaient très directs et alléchants : « Votez Esteban, frites à la cantine une fois par semaine ! ». A l’issue de cette élection, il ressort que l’aménagement d’un skate-park est plébiscité parmi les équipements attendus. Les lignes directrices défendues par les candidats ont également porté sur l’environnement et la solidarité.

Apprendre la citoyenneté

Cet exercice était intégralement encadré par Frédéric Donnet, adjoint délégué à la Citoyenneté, qui a félicité les élus en déclarant « toutes vos idées sont intéressantes », tout en rassurant les perdants « vos idées continueront à exister, elles restent valables ». Pour sa part, le maire, Antoine Parra, témoin discret de cette cérémonie, a apprécié que soient semées des « graines de démocratie ». Cette notion est au cœur de la démarche, afin de développer chez les enfants le sens du devoir et des responsabilités collectives. Bien sûr, le conseil municipal est une instance moins académique que la version habituelle, mais l’apprentissage qu’il procure est précieux, car il acclimate les plus jeunes, tout en douceur, aux principes de fonctionnement de la société. Chaque enfant est un individu, acteur du devenir d’Argelès-sur-Mer et de l’amélioration du cadre de vie.

Nos conseillers municipaux junior, élus pour deux ans, sont au nombre de 32, à parité parfaite. L’installation de cette nouvelle assemblée, en mars, sera suivie de réunions toutes les six semaines.