La chapelle Saint Jérôme se refait une beauté


Publié le 02/10/2017
Posée sur les flancs du massif des Albères, aux confins d’Argelès, la chapelle Saint-Jérôme est en cours de rénovation. Mêlant des éléments d’architecture romane et préromane, ce petit bijou patrimonial est en péril. L’Association Touristique pour la Sauvegarde des Ermitages a lancé un appel à souscription pour aider à financer sa réhabilitation complète.
Il faut d’abord traverser un écrin de chênes verts et de chênes-lièges, puis monter un petit sentier empierré qui mène jusqu’à  l'ermitage de Notre-Dame-de-Vie, et la chapelle St-Jérôme se dresse ici, dominant la mer et la plaine du Roussillon.

Longue d’un peu plus de sept mètres seulement, cette chapelle préromane pourrait remonter au Xe siècle pour sa partie principale. Elle est dotée d’une seule voûte en berceau avec une abside semi-circulaire et une nef rectangulaire. La façade ouest est surmontée par un clocher-mur muni d'un arc.

 Actuellement ceinturée d’échafaudages, elle est l’objet d’une première tranche de travaux de confortement. L’infiltration des eaux pluviales dans les maçonneries a fait disparaître le mortier au cœur des murs et des rejointements à leur surface. Il était grand temps d’agir ! Une seconde tranche prévoit la restauration des couvertures, des élévations extérieures et des décors peints de la chapelle. Coût total de l’opération : 102 170 € HT, prise en charge à 10,24 % par la commune.

« La nef et le chevet sont couverts d’une dalle de pierres composée de schiste et de gneiss, ce qui est typique des petites chapelles situées sur les contreforts des Albères », explique Bruno Morin, architecte du patrimoine. « Hélas, ce sont des pierres qui résistent mal au gel. »  C’est ainsi que quelques arbustes ont fini par élire domicile sur la toiture de l’édifice.  « Les vestiges de décors peints trouvés dans le chœur sont d’un grand intérêt », note par ailleurs l’expert. « Il s’agit de dessins figuratifs réalisés a fresco d’une belle qualité graphique. »

Afin de redonner à cet attachant édifice sa splendeur d’antan, l’Association Touristique pour la Sauvegarde des Ermitages organise en partenariat avec la Fondation du Patrimoine et la Sauvegarde de l’Art Français un appel à souscription. Le 8 octobre, un beau concert a été donné avec le Trio Concertanti de Barcelone pour promouvoir cette initiative. Sachez que toute participation est encore la bienvenue !